dimanche, 15 janvier 2012

Le budget de votre mariage de rêve – comment en avoir plus pour votre argent ?

budget du mariage,budget mariage,mariage à marrakech,mariage en espagneVous souhaitez un mariage magique, un mariage sous le soleil, si possible en extérieur, avec un bon repas, une bonne ambiance, un service de qualité, un mariage dont vos invités se souviendront longtemps, une soirée mémorable ; bref un lieu féérique de jour comme de nuit ? Vous souhaitez sans doute également vous amuser vous-mêmes, les futurs mariés, sans stress ni prise de tête mais voilà, vous avez un budget qui n’est pas celui des stars du cinéma? Voici quelques idées qui ont fait leurs preuves.

 

Lire la suite

dimanche, 18 décembre 2011

Les Planches d'Inspirations : idées de fil rouge pour votre mariage

Annabelle Romain, Wedding Planner à Marrakech partage son expérience avec vous au sujet de l’approche « Planche d’Inspiration ».

Lire la suite

21:50 Écrit par Annabelle Romain dans Conseils mariage, Décoration mariage, Idées mariage, Mariage, Preparatifs, Thématique, Wedding Planner | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook

mardi, 25 octobre 2011

Save The Date - pour un Mariage Original dès le départ

sauver la date, mariage, save the date

Wedding Planner belge à Marrakech, Annabelle Romain vous présente le principe du Save The Date pour votre mariage

Encore quelque chose de très tendance aux Etats-Unis, la pratique du Save the Date, en français ("Réservez la date") commence à faire sa place en Europe. Le "Save The Date" est surtout utilisé pour les mariages à l'étranger mais rien ne vous empêche de pousser un peu la mode chez vous à la maison. Perso, je trouve ça très sympa et le propose à chacun de mes mariés.

Ce n'est pas un faire-part, le Save the Date est envoyé au moins 6 mois à l'avance, pour permettre aux invités de bloquer la date de votre mariage. Ils sont alors en mesure de ne rien prévoir d'autre ce jour ou ce weekend-là et ce en attendant de recevoir les infos complémentaires. Au cas où il y a un weekend à bloquer ou des vols à prendre, des logements à prévoir... cette petite attention leur permettra de s'organiser suffisamment à l'avance.

Moins solennel et détaillé que le faire-part, le Save the Date est bien souvent décalé et humoristique. Une bonne façon de faire rêver vos convives et de les préparer  aux festivités qui les attendent... Et d'entretenir un suspens sur vos noces... Bien sûr, vous n’allez pas y révéler de détails.

Le Save The Date peut prendre plusieurs formes:

  • Simple: un petit carton ou un petit mail avec nom prénom et date... Tout simplement
  • Personnel: une photo de vous a l'endroit de la demande, ou sur un lieu qui a de l'importance pour vous deux, ... Ou une mise en scène.
  • Amusante: un montage photo ou une vidéo ... vous mettant en scène tel qu'une bande d'annonce de film... Ou des croquis de vous tel une bande dessinée.

Ce qui est intéressant avec le Save The Date, c'est une façon originale d'annoncer à vos proches votre mariage... Et que vous pouvez vous amuser en la créant... ou alors demander de l'aide à votre Wedding Planner.

Billet d'Annabelle - Organisatrice de Mariage à Marrakech – www.annabelleromain.net

Quelques liens intéressants :

http://www.ameliste.fr/Je%20planifie%20mon%20mariage/retr...

http://www.shutterfly.com/cards-stationery/announcements/...

12:54 Écrit par Annabelle Romain dans Actualité mariage, Conseils mariage, Idées mariage, Mariage Insolite, Preparatifs, Wedding Planner | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mariage, save the date | | |  Facebook

dimanche, 09 mars 2008

Conseils du Jour J : Votre robe de mariée

1159d1e7ebf9b75c82008caa8bd47dd5.jpg1. MISE EN PLACE DE LA ROBE
Nous vous recommandons dehousser la robe et de la suspendre en hauteur grâce à son cintre. Détacher et étendez la traîne de la robe. Au moment de mettre la robe, enfilez-la de bas en haut, par les jambes, ainsi, vous ne risquerez d’abîmer ni la robe, ni votre maquillage. Ensuite, passez le jupon par-dessous la robe.

2. CONSEILS POUR LES ACCESSOIRES
Il est recommandé de sortir le voile de l’emballage et de le suspendre en hauteur sur son cintre afin d’éviter qu’il se froisse. Essayez les chaussures de mariée quelques jours auparavant, afin d’être plus à l’aise le jour J. Il est conseillé de prévoir une paire de bas de rechange  pour le jour de votre mariage.

3. DANS LA VOITURE
Entrez de dos dans la voiture et asseyez-vous du côté où vous devez sortir. Étendez la traîne de l’autre côté, de manière à sortir la première, suivie de la traîne. Il sera utile de demander à quelqu’un de vous aider à soulever la traîne.

4. PENDANT LA CÉRÉMONIE
Quelqu’un devra vous aider à soulever et à étendre la traîne lorsque vous prendrez place sur le siège. Si ce siège a un dossier, la traîne doit être étendue sur un côté, à l’opposé du marié. En cas d’hésitation ou si vous avez des question à poser, vous pouvez partagez vos idées de robes sur notre forum mariage spécial robes de mariée.

15:00 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Beauté mariage, Conseils mariage, Robes de mariee 2008 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robe de mariee, mariage, jour j | | |  Facebook

mardi, 26 juin 2007

Bien choisir sa robe de mariée et sa tenue de mariage

ee2afe33fc7d5b4552bbd5e5e63bd1e2.jpgL'objectif
Vous pourrez très probablement trouver la robe parfaite en une ou deux journées de recherches très ciblées. Plus vous visitez de boutiques et plus vous essayez de robes, plus celles-ci se ressembleront.

Bon sens
Consultez vos comptes et votre carnet de chèques. N'essayez pas de robes à 3 000 € si votre budget ne vous permet que d'y consacrer 1 200 €. Vous perdrez votre temps. Cherchez des robes selon votre budget et choisissez une robe que vous aimerez et que vous pouvez vous offrir.

Jolie comme un coeur
Il est facile de s'extasier devant chaque robe d'un magazine de mariage. Cependant, une tenue qui sied bien à une femme peut ne pas convenir à une autre .Voici l'occasion idéale de vous mettre en valeur. Vous aimez le haut de votre corps, mais préféreriez avoir des hanches plus minces? Oubliez la robe moulante et jetez plutôt votre dévolu sur une robe longue sans bretelles et à jupe ample.

Prenez rendez-vous
La majorité des boutiques de robes de mariée ne reçoivent que sur rendez-vous; appelez donc à l'avance pour y aller.

Ouverte ou fermée
À titre indicatif, notez qu'une boutique " fermée " garde ses robes à l'arrière-boutique; les clientes n'y ont pas accès. Vous serez accueillie dans un salon d'essayage privé où une représentante vous apportera des robes. Quant à la  boutique " ouverte ", elle expose ses robes à l'avant de la boutique.

Le plus tôt, le mieux!
Prévoyez la livraison de votre robe bien avant le grand jour. Vous devrez allouer du temps pour les retouches et les essayages évidemment, mais aussi parce que de plus en plus de robes sont faites en Chine et en Thaïlande; vous voudrez donc laisser plus de temps au cas où il y aurait des problèmes de livraison.

Ne revenez pas sur le passé
Fiez-vous à votre instinct : lorsque vous vous enticherez d'une robe, vous saurez que c'est la bonne! N'essayez pas d'anticiper ce qui aurait pu être; vous ne pouvez pas essayer toutes les robes au monde.

Un plan simple
Plus la robe aura de perles, de cristaux, de dentelle et de broderie, plus son coût sera élevé. Heureusement, la mode ces temps-ci porte plutôt vers les robes longues aux lignes pures, avec certains détails minimalistes placés judicieusement. Les ornements, surtout des cristaux et de la broderie, sont concentrés sur le corsage et les ourlets.

L'opinion publique
Faire les boutique pour une robe, c'est très excitant, mais n'en faites pas une activité de groupe pour votre cortège nuptial. Soyez accompagnée de votre mère ou de votre meilleure amie… ou des deux… mais évitez de vous entourer de trop de personnes qui soupèsent vos choix. C'est votre grand jour, c'est votre décision.

Le style
Votre journée de mariage sera l'une des plus sophistiquées de votre vie. Même si vous voulez que vos cheveux et votre maquillage soient parfaits, vous voudrez tout de même reconnaître la personne sur les photos.

Le maquillage
Si vous comptez porter un nouveau style de maquillage pour le grand jour, achetez-le bien à l'avance afin de vous assurer qu'il ne provoquera pas de réaction. Si vous n'êtes pas habituée à utiliser l'ombre à paupières et le fard, renseignez-vous sur le maquillage à l'avance. Rendez-vous dans un magasin, par exemple, pour vous faire maquiller par un professionnel. L'on vous maquillera gratuitement, mais l'on s'attendra à ce que vous fassiez l'achat d'au moins un des produits.

Les cheveux
Vous et votre coiffeur devrez décider du style de la coupe bien avant votre mariage. Faites vous coiffer comme pour votre mariage et portez ce style toute une journée afin de détecter tout problème à l'avance. Si vous relevez vos cheveux et que ceux-ci sont très tendus, votre cuir chevelu pourrait vous faire mal. Si vous ne relevez pas vos cheveux, ils pourraient perdre leurs formes après un certain temps. Tout changement de style majeur - coupe, couleur, permanente - devrait se faire environ deux semaines avant votre mariage.

Les accessoires
En premier, le couple, et immédiatement après,  la robe : voilà les grandes vedettes de cet événement. Par contre, certains détails peuvent contribuer à ce grand jour. Voici les points importants:

Le voile : Généralement, plus il est simple, mieux c'est. Si votre robe longue est très ornée, votre voile devrait être simple. Si votre robe est simple, votre voile pourra être simple ou orné. Si vous portez un voile qui recouvre le visage, assurez-vous qu'il soit assez long pour que vous puissez le passer par-dessus votre tête lors du grand moment où le nouveau marié vous embrassera; ainsi, le voile ne retombera pas sur la tête du marié. Une dernière chose : si vous n'en voulez pas, n'en portez pas. Portez un diadème, une fleur, ou rien du tout.

Les bijoux : N'en faites pas trop, surtout si votre robe est très ornée. Un collier sera le bijou le plus remarqué. À moins d'être attachée à votre montre pour des raisons sentimentales et que celle-ci soit votre " quelque chose de vieux ", laissez-la à la maison.

Les chaussures : Portez-les recouverts de sacs en plastique, et marchez dans la maison. Le matin de votre mariage, ce n'est pas le moment de porter de nouvelles chaussures rigides.

La jarretière : Le plus traditionnel des " quelque chose de bleu "! De plus en plus de mariées ont délaissé la coutume d'enlever la jarretière lors de la réception; seuls vous et votre conjoint saurez que vous la portez. Peut-être que ça suffit.

 www.notremariage.net et www.leblogmariage.com

Partager vos idées et préparations mariage, achat de robes de mariée ... sur le forum mariage

15:19 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Conseils mariage, Robes de mariee 2008 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mariage, robe de mariée, photos, femmes, mode | | |  Facebook

mardi, 29 août 2006

Textes mariage : écrire ses voeux de mariage

voeux de mariage, discours et idées pour textes de mariage: photo des mains des mariésÉcrire ses voeux de mariage - Source Le livre de Florence Servant-Schreiber "Se marier autrement"

Le Petit Robert définit le voeu comme " une promesse librement consentie faite à la divinité, à Dieu; un engagement religieux ". C'est aussi une promesse faite à soi-même.

Chez les Anglo-saxons, en particulier aux États-Unis, les époux échangent des voeux, qu'ils s'offrent l'un à l'autre: c'est le moment crucial de la cérémonie où les époux s'engagent.
Les mots d'engagement mutuel existent depuis toujours. Ils sont codifiés. Ainsi, dans une cérémonie religieuse traditionnelle, les époux, dans le sillage de tous les mariés qui les ont précédés, répètent des phrases dont la portée leur semble intemporelle et que des générations avant eux se sont échangées.
À la mairie, ce sont les devoirs et obligations de chacun des époux qui tiennent lieu de " serment", On s'y conforme souvent avec un demi-sourire.
Plutôt que de prononcer des phrases " toutes faites ", ceux qui sont moins sensibles à la force des phrases traditionnelles trouveront plus facile de respecter une parole donnée avec leurs propres mots.
Ainsi, lors de la cérémonie, vous prononcez vos voeux pour traduire vos sentiments et vous engager. C'est une déclaration solennelle et mutuelle où chacun des fiancés s'adresse à l'autre. On y inclut des affirmations, des promesses et des engagements. Certains choisissent un texte, un poème ou une citation qui exprime ce qu'ils ressentent. D'autres les écrivent eux-mêmes, seul ou à deux. C'est un bel effort qui entraîne à écouter son coeur. Impressionnant avant de les avoir écrits, mais tellement gratifiant le jour du mariage.

Se mettre au travail

Quelques conseils peuvent aider à se mettre au travail:
Il n'y a pas de règle. Votre coeur, votre bien-aimé(e) et votre relation sont uniques. Tout ce que vous sentez devoir dire est légitime et peut trouver sa place dans votre cérémonie.
o Rester simple. Dans les mots, dans les phrases et dans les textes. L'échange des voeux peut être bref et simple, et une phrase sincère et authentique vaut mieux qu'une tirade impersonnelle.
o Accepter de parler de soi. C'est le moment ou jamais d'oser dire son amour ouvertement mais aussi d'annoncer ce que vous entendez apporter à l'autre dans la relation qui s'officialise ce jour-là.
o Reconnaître les qualités de l'autre, ce qu'il est, et l'ambition que vous avez pour vous deux.
o Être positif.

Comme dans tout processus créatif, le premier brouillon ne doit pas être définitif. Ne le Jetez surtout pas. Même su ne vous plait pas encore, il confient déjà au moins une bonne idée et une jolie phrase. Voici une série de questions dont les réponses peuvent vous aider à trouver les mots de vos voeux.

Quelle définition donnez-vous à:

  • L'amour
  • La confiance Le mariage
  • La famille
  • L'engagement
  • La construction Le quotidien
  • Quelle est la première chose qui vous a frappée chez l'autre?
  • Qu'aimez-vous chez lui (chez elle)? Quels sont ses travers touchants?
  • Quels sont es événements les plus importants de votre vie de couple?
  • Avez-vous déjà surmonté des épreuves ensemble? Qu'est­ce que cela vous a apporté?
  • Quels sont les moments les plus insolites que vous ayez vécus ensemble?
  • Partagez-vous une tradition religieuse? SI c’est le cas, y a-t-il un texte religieux quI vous parle à l’un et à l’autre?
  • Y a-t-il un poème, un livre ou une chanson que vous aimiez particulièrement tous es deux?
  • Comment vous voyez-vous évoluer côte à côte?
  • Imaginez ce que sera votre vie ensemble dans de nombreuses années. Décrivez-la.

De vos réponses se dégageront des lignes de force et les premiers mots de vos voeux jailliront tout seuls... Laissez alors faire votre imagination, ne vous censurez pas. Notez tout ce qui vous vient à esprit. Même si c’est peu. Si l’inspiration vous manque, allez faire un tour avant de vous y remettre et partagez aussi vos idées avec les membres de notre forum mariage.
Il est prudent de rédiger ses voeux bien avant le mariage, quitté à les peaufiner la date fatidique approchant. Mieux que par coeur, sachez les prononcer avec coeur. N’hésitez pas à prendre sur vous le texte de vos voeux si vous en éprouvez le besoin lisez-le si vous êtes trop ému(e) pour réciter. Préférez une feuille à un joli cahier, cela prend moins de place dans la poche. Au cours de la cérémonie, regardez votre bien-aimé(e) bien dans les yeux et, surtout, souriez (si l’émotion vous le permet).

> Partager vos idées de voeux de mariage sur le forum mariage avec les autres membres et futures mariées.

Bonne préparation !  http://www.notremariage.net

16:45 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Conseils mariage, Discours et textes mariage, Preparatifs | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : amour, mariage | | |  Facebook

lundi, 26 juin 2006

Le mariage à tout prix !


medium_second-mariage-se-marier-deux-fois-mairie.4.jpgLes mois de juin et de juillet concentrent une grande partie du nombre de mariages (près de 102 300, soit 39 % du total en 2005). Fiscalement, cette période est en effet la plus intéressante pour les revenus de l'année en cours. En dehors de cet impact unique, le mariage procure-t-il d'autres avantages ? "Pourquoi nous marier, puisque nous bénéficions des mêmes droits qu'un couple marié dès lors que nous avons des enfants ensemble ?", s'interrogent Naoufel et Sandra, parents de deux jeunes enfants.

De fait, la jurisprudence et la loi ont progressivement étendu aux partenaires de pacs et aux concubins un certain nombre de droits jusqu'alors réservés aux couples mariés. L'évolution la plus significative est sans aucun doute celle apportée par la loi du 24 mars 2002 portant réforme de l'autorité parentale. Elle supprime toute distinction entre les familles légitimes et les familles naturelles.

Dès lors qu'ils les ont reconnus dans l'année de leur naissance, les couples non mariés ont les mêmes droits et les mêmes devoirs vis-à-vis de leurs enfants que les couples mariés. Le divorce ou la séparation du couple n'a en outre aucune incidence sur les modalités d'exercice de l'autorité parentale, qui continue à être exercée en commun par les deux parents.

En matière de protection sociale, les couples non mariés bénéficient également à peu près des mêmes droits que les couples mariés. Aucune distinction n'est faite entre eux pour l'attribution des prestations familiales ou des allocations logement. De même, pour les prestations en espèces de l'assurance-maladie, la Sécurité sociale assimile les partenaires de pacs et les concubins aux conjoints mariés.

Quand ils ne travaillent pas, ils peuvent prétendre au remboursement de leurs dépenses de santé en tant qu'ayant droit de leur compagnon. En revanche, en matière de retraite, seul le conjoint survivant au sens strict du terme peut bénéficier d'une pension de réversion, c'est-à-dire d'une partie de la retraite de son époux décédé ; son partenaire de pacs ou son concubin n'a aucun droit.


RÉSIDENCE PRINCIPALE


Ces derniers sont également dans une situation moins favorable que les couples mariés, en ce qui concerne le sort de leur logement commun en cas de séparation ou de décès.

S'ils sont locataires de leur résidence principale, les époux sont automatiquement considérés comme étant colocataires, même si le bail n'a été signé que par l'un d'eux.

Ce n'est pas le cas si un seul des concubins ou partenaires est titulaire du bail. Si le signataire du bail donne congé au propriétaire, l'autre n'a aucun droit et doit en principe quitter les lieux.

Toutefois, si le titulaire du bail meurt ou abandonne brusquement le domicile familial, son partenaire ou concubin "notoire" peut demander le transfert du bail à son nom. Le propriétaire ne peut pas le lui refuser et le bail continue dans les mêmes conditions.

En cas de décès de l'un des époux, la loi accorde au conjoint survivant, pendant l'année qui suit la mort, un droit de jouissance gratuit sur le logement du couple, qu'il en soit locataire ou propriétaire.

Au terme de ce délai, si le logement appartenait aux époux, le survivant peut demander à y rester jusqu'à la fin de sa vie, ce droit s'imputant sur sa part d'héritage.

La loi réformant les successions et les libéralités a étendu le droit temporaire à la jouissance gratuite du domicile commun aux partenaires de pacs et les autorise désormais à attribuer de plein droit, par testament, le logement commun au survivant, à charge pour ce dernier de verser une soulte aux héritiers du défunt.

En revanche, le concubin survivant n'a aucun droit sur le logement du couple. En cas d'achat en indivision, en l'absence de disposition testamentaire contraire, la part du concubin décédé sur le logement ira à ses héritiers (ses enfants, ou à défaut ses ascendants) qui pourront contraindre le survivant à vendre le logement s'ils ne veulent pas rester en indivision avec lui.

PROTECTION DU SURVIVANT

"C'est vrai que dans un certain nombre de domaines les droits des concubins ou partenaires de pacs ont été sensiblement améliorés", souligne Valérie.

Veuve et mère d'une petite fille, elle attend un enfant de son nouveau compagnon avec lequel elle va prochainement se marier. "Je veux être sûre que, quoi qu'il arrive, l'un comme l'autre nous serons en mesure de continuer à faire vivre notre famille. Or, à mes yeux, seul le mariage offre une réelle protection au conjoint survivant et peut nous apporter cette sécurité", ajoute-t-elle.

A la différence des couples mariés, les partenaires de pacs et les concubins n'ont en effet aucun droit sur la succession de leur compagnon : ils sont considérés comme étant étrangers l'un à l'autre.

Certes, ils peuvent remédier au moins en partie à cette situation, soit de leur vivant en se consentant des donations, soit en rédigeant un testament en faveur de l'autre. Mais dans tous les cas, les droits à payer seront plus élevés que pour un couple marié

Source : lemonde
 
 

00:11 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Conseils mariage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, mariage, droits, france | | |  Facebook

jeudi, 25 mai 2006

Le mariage, c'est la santé !

medium_naissance-ou-en-est-votre-couple-depuis-bebe-mariage-bon-sante.jpgOn peut se marier pour différentes raisons : sentiments, statut social... et santé ! Car le fait de vivre une union harmonieuse aurait des effets bénéfiques sur la tension artérielle ou le taux de cholestérol, du moins chez les femmes.

Etre en couple permettrait même de garder la ligne ! Une raison de plus pour se faire passer la bague au doigt ?
La robe blanche éloigne les blouses blanches ? C'est ce que sous-entend une étude américaine.

Les liens du mariage

Les chercheurs américains ont étudié 493 femmes sur une période de plus de 13 ans. Ils ont comparé deux groupes : celles qui étaient mariées ou en concubinage et celles qui étaient célibataires, veuves ou divorcées. Ils les ont d'une part soumises à des analyses diverses (taux de cholestérol, tension…) et d'autre part, leur ont posé des questions sur leur vie familiale et leur degré de satisfaction de manière générale. Puis ils ont cherché les associations entre l'état civil et différents facteurs de risques cardiovasculaires.

L'union fait la force… du coeur

Et les résultats semblent sans appel : les femmes mariées et heureuses en ménage ont moins de risques cardiaques que celles qui ont une vie de couple moins épanouie ou vivent seules. Elles ont notamment une pression artérielle moins élevée, des taux plus bas de cholestérol…. Plus surprenant : elles ont également un indice de masse corporelle plus bas ! Ce qui signifie qu'elles sont globalement moins sujettes au surpoids ou a l'obésité.

Mieux dans leur tête !

Mais les bénéfices pour le coeur se sont pas tout. Ces dames semblent également moins sujettes aux troubles psychologiques. Ainsi, elles sont moins victimes de dépression ou d'anxiété. Le mariage a même le don d'adoucir les moeurs : les femmes vivant en couple sont de manière générale moins sensibles à la colère ou au stress. Les auteurs soulignent que la différence est particulièrement frappante entre les mariages heureux ou non. Celles qui ne s'entendent pas avec leur conjoint avaient significativement plus de problèmes psy. Selon les scientifiques, les femmes seraient d'ailleurs plus sensibles à l'harmonie au sein du couple. Une mésentente se répercuterait aussitôt sur leur humeur.

La présence d'un homme…

Comment s'expliquent ces bénéfices indéniables ? Plusieurs hypothèses sont évoquées par les auteurs de l'étude. Selon eux, l'isolement social est un facteur de risque d'apparition de problèmes psychologiques, de même qu'un mariage dans lequel règne la discorde. De même, les scientifiques pensent que la vie à deux oblige à une certaine hygiène de vie (repas plus réguliers, plus équilibrés…) que n'ont pas forcément les célibataires. Et il faut considérer le simple aspect matériel : un couple a généralement un pouvoir d'achat plus élevé qu'une personne seule. Il peut donc mieux subvenir à ses besoins.
Il faut souligner que ce n'est pas la première étude du genre. Les précédentes ont d'ailleurs mis en avant les bénéfices également pour les hommes de la vie à deux. Les deux sexes semblent ainsi faits pour vivre ensemble… Gageons que cette étude devrait aider le mariage à retrouver ses lettres de noblesse !

Source : Health Psychology, octobre 2003 ; vol. 22, n° 5

www.notremariage.net

11:10 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Actualité mariage, Conseils mariage, Couple | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Mariage | | |  Facebook

mardi, 16 mai 2006

Impôts, mariage ou union libre ?

medium_couple-impot-mariage-union-libre-fisc-fiscalement-avantage-marie.jpgPar rapport aux impôts, est-il plus intéressant de vivre en union libre ou de se marier ?


La réponse dépend en fait de la situation personnelle de chaque contribuable, ce qui demande une étude cas par cas.

 

  • Couple sans enfant, 1 seul revenu : le mariage est plus avantageux. Un couple marié sera imposé sur 2 parts pour l'ensemble des revenus. Un couple en concubinage bénéficie d'une part chacun. Le revenu sera donc imposé sur 2 parts dans le premier cas, sur 1 seule dans le second.
  • Couple sans enfant, 2 revenus : tout dépend du salaire touché par chaque membre du couple. Si chacun perçoit un revenu moyen ou important, il est préférable d'être marié. Par contre si l'un touche un revenu plus faible que l'autre ou si les 2 ont un revenu faible, le concubinage s'avère plus intéressant.
  • Couple avec enfant : désormais le statut des personnes non mariées est aligné sur celui des couples mariés. Un enfant, légitime ou non, compte pour 1/2 part. Il faut donc suivant les revenus du couple faire le meilleur calcul.

________________________________________

Quelle est la meilleure date pour se marier ?


Les couples sont soumis à trois impositions l'année de leur mariage :


deux impositions distinctes pour chacun des époux (sur une part) pour les revenus antérieurs à la date du mariage ;
une imposition commune (sur deux parts ou plus si enfants) pour les revenus acquis après le mariage.


Fiscalement, il est préférable de se marier entre avril et juillet, qu'il y ait un ou deux revenus.

http://www.notremariage.net

> Réagissez à cet article sur les impôts et le mariage sur http://forum.notremariage.net

10:51 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Conseils mariage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Mariage | | |  Facebook

lundi, 24 avril 2006

On vous invite à un mariage?

Le mariage a ses principes. Par respect pour ceux qui nous invitent, voici les 10 commandements à respecter.

1. Le faire-part bien tu liras
En effet, tout y est: la date et l'heure, le lieu de la cérémonie et celui de la réception, parfois même la tenue requise (Tenue de ville ou Cravate noire), le trajet, si nécessaire, etc. Le papier, la calligraphie et, bien sûr, l'endroit choisi donnent aussi une bonne idée du genre de mariage - petit ou grand? sobre ou chic? champêtre ou formel? - auquel on est convié.
 
2. Dans les délais tu répondras
R.S.V.P. La moindre politesse l'exige: on répond, s'il vous plaît, et avant la date limite indiquée. En fait, on le fait le plus rapidement possible en ajoutant un petit mot personnel. On n'attend pas à la dernière minute, surtout si on décline l'invitation, car d'autres pourraient en profiter. «Les mariés ont dû faire des choix, ils ont souvent une liste de remplaçants». Dans certains cas, un simple appel suffit; un numéro de téléphone figure alors au bas de l'invitation. Le plus souvent, on se sert de la carte-réponse et de l'enveloppe de retour timbrée reçues avec le faire-part.

3. Bien accompagnée tu viendras
À qui le faire-part est-il adressé? À vous seule? À madame et monsieur? À madame, monsieur et famille? À madame et escorte? C'est écrit sur l'enveloppe. «Et si monsieur ne peut pas venir, on ne demande pas à une copine de nous accompagner». On ne doit jamais présumer que toute la famille est invitée. Quand c'est le cas, c'est écrit noir sur blanc. On inscrit alors combien on sera sur la carte-réponse.

4. De tes enfants tu t'occuperas
Les enfants sont invités et on choisit de les emmener? «On peut s'organiser pour qu'une gardienne vienne les chercher au début de la soirée». On peut aussi demander à la mère de la mariée si quelque chose a été prévu pour les petits. Sinon, on les aura sur les bras ou... dans les bras, quand ils seront fatigués. Et il faudra s'attendre à rentrer tôt.

5. Ton cadeau bien tu choisiras
Aujourd'hui encore, les mariés déposent une liste de mariage au magasin de leur choix. On n'est pas obligés de s'y conformer, mais elle nous simplifie la vie. Cette liste devrait comporter une variété de suggestions pour tous les budgets et tous les goûts. On peut faire l'achat par téléphone, courriel ou internet, et le magasin assure généralement la livraison chez la mariée! Quand il n'y a pas de liste, c'est que les mariés préfèrent recevoir de l'argent, une demande qu'on ne devrait toutefois jamais exprimer ouvertement. 
 
6. Au bon moment tu le donneras
On va porter le cadeau ou on le fait livrer chez les mariés ou chez les parents de la mariée avant le mariage. Si on attend tous le jour J pour remettre nos présents, les mariés devront prévoir une remorque pour rentrer chez eux. On n'a vraiment pas eu le temps d'y penser? On dépose son cadeau sur la table prévue à cette fin sur les lieux de la réception. En aucun cas, on ne l'apporte à l'église! Généralement, on trouve sur place une corbeille ou une boîte spéciale qui n'attend que notre enveloppe. On ne la refile pas subtilement aux mariés pendant qu'ils accueillent leurs invités.

7. Correctement tu t'habilleras
Court ou long, formel ou champêtre, on se met sur son trente et un! Aujourd'hui, tout va, ou presque.«On peut même porter du blanc, tant qu'on n'a pas l'air d'une mariée. Et le noir est très à la mode, avec des accessoires de couleur». «Plus la cérémonie a lieu tard, plus c'est chic». On essaie d'être chic et de bon ton en laissant de côté les longues robes à paillettes et les décolletés plongeants. «Il faut aussi éviter d'être trop sport, bannir le brun des vêtements masculins, préférer les gris foncé et marine, plus nobles. Dans tous les cas, on évite de détonner: l'idée derrière notre présence est de faire plaisir aux mariés, qui s'apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie, pas de voler le show...

8. Discrètement tu filmeras
On peut filmer l'événement ou prendre des photos dans la mesure où on ne gêne pas le photographe et le vidéaste officiel, qui ont toujours la priorité. «Pas de flash à l'église et respecter les places dans les bancs!» sont aussi deux conseils à suivre.

9. Us et coutumes tu respecteras
Notre meilleur ami épouse une Libanaise, une Vietnamienne ou une Indienne? Notre copine se marie avec un juif, un Arabe ou un Srilankais? Y a-t-il des usages à respecter? Faut-il porter un chapeau? Certaines couleurs sont-elles à proscrire? «Chez les Indiens, par exemple, le rouge porte malheur. Dans certaines cultures, il peut être offensant qu'une femme arrive les bras découverts ou qu'elle porte un pantalon. Il vaut toujours mieux se renseigner auprès des mariés».

10. Toutes ces gaffes tu éviteras...

• Ne pas répondre à l'invitation.

• Se pointer avec son nouveau cavalier!

• Amener les enfants s'ils ne sont pas invités.

• Arriver en retard. On s'assure d'être à l'église au moins 15 minutes avant le début de la cérémonie. Si on est en retard, on emprunte une porte latérale. On évite à tout prix de se retrouver dans l'allée en même temps que la mariée, dont l'entrée devrait être triomphale.

• S'asseoir dans les premières rangées, réservées à la famille de la mariée (à gauche) et à celle du marié (à droite).

• Sortir de l'église avant le cortège des mariés.

• Se joindre à la famille pour la photo quand on n'en fait pas pas partie.

• Monopoliser longuement les mariés dans la haie d'honneur, alors qu'on devrait seulement les embrasser et les saluer.

• Déplacer les marque-place! On s'assoit à la table et à la place qu'on nous a assignées.

• Commencer à danser avant que les mariés aient ouvert le bal.

• Prendre le micro et le plancher et faire un discours fleuve sans y avoir été invité.

• Prendre un verre de trop et essayer de séduire le marié ou son père, proférer des énormités, passer des commentaires déplacés sur les mariés, etc.

• Partir avec les fleurs, les milieux de table, ou toute autre décoration que les mariés devront rembourser.

 

Pour en savoir plus

À lire: Mariage, étiquette et planification, par Suzanne Laplante, Les Éditions de l'Homme, 1999

Liens :
Notremariage.net
Forum mariage
Annuaire de prestataires mariage
Petites annonces mariage avec photos

09:20 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Conseils mariage, Traditions mariage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Mariage | | |  Facebook

All the posts