Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2007-10 | Page d'accueil | 2007-12 »

mardi, 20 novembre 2007

Plus les épouses gagnent d’argent, moins elles font le ménage

00991c57094900d22fd86d724d4fc9e0.jpgLes femmes mariées les mieux payées sont aussi celles qui passent le moins de temps à faire le ménage. La conclusion de l’étude menée par le sociologue Sanjiv Gupta de l’Université de Massachussetts Amherst et publiée dans le Journal of Marriage and Family semble banale. Mais le chercheur donne quelques indications qui ne manquent pas de piquant.

Chaque fois que leur compte en banque d’employée à plein temps augmente de 7500 dollars, les épouses diminuent d’une heure par semaine le temps consacré aux tâches ménagères. Par contre, le montant et la variation de la paie du mari n’a aucune influence sur le temps que leur femme passe à épousseter, laver, et relaver. «L’idée que le ménage partage les ressources ainsi que les tâches à accomplir ne correspond pas à la réalité», constate le chercheur.

Et si les femmes poutzent moins à mesure que leur salaire augmente, ce n’est pas simplement parce qu’elles s’offrent les services d’une aide de ménage. Il semblerait que plus elles passent de temps au travail, moins elles deviennent regardantes question propreté. Ou que plus elles ont d’argent, plus elles sortent et donc moins la maison se salit…

Sanjiv Gupta n’exclut bien entendu pas que d’autres facteurs puissent expliquer la diminution du temps que les épouses passent à faire le ménage. «Mais l’argent dont elles disposent constitue une part importante de l’équation, affirme-t-il. Si vous avez votre propre argent, vous pouvez décider de ce que vous allez en faire.» Comme par exemple, employer quelqu’un.

14:50 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Actualité mariage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : femme, couple, mariage | | |  Facebook

lundi, 19 novembre 2007

La plupart des gens veulent se marier mais ne le font pas

1d396d846e3f865915143eaf74ee91b0.jpgLes gens se marient moins qu’au siècle dernier, mais ça ne veut pas dire que le mariage a perdu de son prestige. Une enquête britannique montre que 70% de la population aimeraient se passer la bague au doigt. C’est dix fois plus que les personnes déclarant préférer vivre en couple non marié.

Ceux et celles qui choisissent d’avoir des enfants sont quinze fois plus à désirer l’option du mariage. Moins étonnant: le style de vie préféré de deux personnes sur trois est la version “marié avec enfants”. Seulement 4% choisissent “non marié, avec partenaire et enfants”, autant que ceux qui optent pour le statut de "parent sans partenaire".

Mais comme toujours, la situation "idéale" est loin de la réalité ou en tout cas ne lui correspond pas tout à fait. En effet, malgré cette préférence pour le mariage, de moins en moins de couple franchissent le pas. Une différence que l’on retrouve aussi concernant les enfants: alors qu’en moyenne les femmes s’imaginent bien avec trois enfants, dans les faits elles n’en ont en moyenne que deux.

Une autre étude a mis en avant que trois Britanniques sur quatre trouvent que leur environnement familial est moins agréable qu’à l’époque de leurs parents. Toutefois 93% se disent heureux de leur vie de famille, le partage des taches et la structure familiale. La grosse différence se situe dans "le savoir-faire parental". Les parents d’aujourd’hui ont le sentiment que leurs parents gardaient mieux la situation sous contrôle.

20:50 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Statistique mariage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Statistique mariage | | |  Facebook