Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un mariage en direct avec le webcast ! | Page d'accueil | Trouver l'amour grâce à Google ! »

jeudi, 03 août 2006

La mairie prépare individuellement les couples au mariage civil

medium_second-mariage-se-marier-deux-fois-mairie.5.jpgA l'initiative de Marie-Christine Sanjuan, adjointe au maire, les unions scellées sous le buste de Marianne sont devenues des cérémonies personnalisées.

UNE QUINZAINE de minutes. En moyenne, une cérémonie de mariage civil ne dure pas plus. Le temps de lire les articles du Code civil, d'échanger les consentements et de signer les registres d'état civil.
 
Dès son élection à la mairie de Périgueux en 2001, Marie-Christine Sanjuan n'a pas pu se résoudre à ces mariages au pas de course. «J'ai tout de suite voulu que ce soit une cérémonie particulière et non une simple formalité», explique l'adjointe au maire UMP Xavier Darcos. Pour cette élue, pas question de «banaliser» cet acte fondateur. Au bout de quelques mois de réflexion, elle a donc choisi de personnaliser les unions mais uniquement si le couple en fait la demande. Une initiative unique en France.
 
Tout commence par une préparation. «Je rencontre les futurs mariés lors d'un ou deux entretiens au cours desquels nous abordons le sens du mariage», explique l'élue. Le prélude en est toujours le même : «Pourquoi souhaitez-vous vous marier ?» Bien souvent, les fiancés n'y ont jamais vraiment réfléchi. Ils vivent pour la plupart en concubinage depuis de nombreuses années et songent tout naturellement à formaliser cette union. Pour beaucoup, c'est un passage obligé avant de créer une famille. Selon Marie-Christine Sanjuan, environ 80% des femmes répondent qu'elles se marient pour porter le nom de leur compagnon !
 
Au cours des rencontres, l'élue rappelle les cinq lois que les conjoints s'engagent à respecter. «C'est très important, car le jour J, j'étais tellement émue et j'avais tant de choses à penser que je les ai à peine entendues», note Sophie Renaud, 28 ans, mariée mi-juillet par Mme Sanjuan. Les futurs époux évoquent également la manière dont se déroulera la cérémonie. «Je leur permets d'habiter le mariage civil», précise Mme Sanjuan qui se qualifie de «simple témoin».
 
Entrée en musique
 
Souvent, comme à l'église, les époux font leur arrivée dans la salle en musique. Libre ensuite à chacun de dire un mot. «Nous avons été les premiers à parler en remerciant les invités d'être venus», explique Sophie Renaud qui avait demandé à être mariée par Mme Sanjuan. «Je savais qu'elle faisait de très beaux mariages», dit la jeune femme. «Nos témoins ont expliqué ce que représentait pour eux le fait d'être à nos côtés», se souvient de son côté Bénédicte Pochon, dont le mariage s'est déroulé en 2003 à la mairie de Périgueux.
 
«Chacune de ces cérémonies est émouvante et aucune ne se ressemble», témoigne Marie-José Baylet, responsable de l'état civil. C'est par un mot personnalisé que l'élue conclut la noce. «Je retiens ce qu'ils m'ont dit de plus important lors de la préparation», raconte l'élue. «Lors de nos entretiens, nous avions expliqué ce que l'on désirait à travers ce mariage et elle l'a exprimé face à tous les invités», se réjouit Bénédicte Pochon qui ne voulait pas plus d'un culte à l'église que d'une célébration en trois minutes. Cinq ans après, les mariages civils scellés par l'adjointe connaissent un gros succès. Des personnes sans lien avec Périgueux se manifestent régulièrement pour demander à Marie-Christine Sanjuan de les marier. Mais pour l'adjointe, sa démarche vise à permettre, à l'heure où l'on évoque notamment l'union des homosexuels, à réfléchir au sens que notre société accorde au mariage civil.

Source : lefigaro.fr

www.notremariage.net

18:30 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Mariage civil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, mariage, blogs, insolite | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.