Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Objectif love | Page d'accueil | Pourquoi l'amour dure trois ans »

mercredi, 15 février 2006

La saint-valentin : jour des amoureux ?

origine de la saint-valentin, offrir des fleurs, fleuristeLes amoureux ont fêté mardi la Saint-Valentin à grand renfort de cadeaux en forme de coeur, de roses (rouges), de dîners en tête-à-tête, de voyages romantiques ou de petits mots doux.

Pour l'occasion, le coeur est dans tous ses états, sous forme de bijoux, de coussin, de cendrier, imprimé sur des pulls, en décor de vaisselle, en chocolat, etc, pour tous les budgets. 

On peut aussi déclarer sa flamme par petite annonce (Libération fait un courrier des lecteurs spécial "atomes crochus" depuis plusieurs années), par carte de voeux, par SMS, et même -pour les plus démonstratifs- par voie d'affichage urbain.

C'est un grand jour pour les fleuristes qui ont vendu des brassées de roses, dont beaucoup arrivent par avion du Kenya et de Colombie.

L'origine de la Saint-Valentin est un peu floue. Il y a eu au moins deux Valentin, tous deux chrétiens et exécutés par l'empereur de Rome. L'un d'eux était emprisonné et ses amis lui envoyaient des petits mots pour soutenir son moral. De là viendrait la tradition de l'échange de messages d'amour.

L'autre Valentin est plus crédible en saint patron des amoureux: en l'an 270, l'empereur Claude II, dit le Gothique, décida d'interdire le mariage à ses soldats (les maris ne partaient pas faire la guerre). L'évêque Valentin entreprit de marier les jeunes secrètement et eut un tel succès que l'empereur prit la mouche, convoqua l'évêque et le condamna à mort.

Environ deux siècles plus tard, Rome était chrétienne et voulut abolir un rite païen en l'honneur d'un faune, les lupercales, prétexte à des ébats amoureux peu appréciés par l'Eglise. Il fut donc décidé de raviver le souvenir de l'évêque apôtre du mariage et de le célébrer à la date des défuntes lupercales.

Il y a encore une autre explication, plus naturaliste: les lupercales et autres célébrations de la fécondité tombaient vers le 15 février, quand les oiseaux commencent à nidifier.

En outre, il paraît qu'au Moyen-Age, un "valentin" était un chevalier-servant. Alors pourquoi ne pas fêter les valentins en pleine période de parade nuptiale...

Reste à savoir à quel moment la Saint-Valentin -ou le jour des valentins- est devenue prétexte à un échange de cadeaux.

La tradition des cartes de la Saint-Valentin existait déjà au XVe siècle puisque le British Muséum expose celle qu'envoya le duc Charles d'Orléans à sa belle en 1415, alors qu'il était prisonnier à la Tour de Londres (il avait été fait prisonnier à Azincourt). Cette carte représente un couple de jeunes gens s'offrant des fleurs alors qu'un Cupidon aux yeux bandés batifole au-dessus d'eux.

Petit à petit, la Saint-Valentin a gagné du terrain et élargi son public. Au Japon par exemple, le 14 février, ce sont les femmes qui offrent des chocolats à tous les hommes de leur entourage. Dans le monde occidental, ce ne sont plus seulement les jeunes amoureux qui sont invités à célébrer ce jour mais aussi les couples de tous âges. De plus, aux Etats-Unis par exemple, on s'échange aussi des voeux d'amitié, ce qui touche un public -et un marché- plus large.

Source : yahoo.fr

09:20 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Mariage | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.