Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les vieux jeunes mariés | Page d'accueil | Couples pacsés: des droits différents entre mariage et union libre »

vendredi, 20 janvier 2006

Mariage et grossesse : des changements

medium_bebe-mariage.jpgLa France, médaille d’argent de la fécondité européenne. Avec un « indice de fécondité » de 1,94 enfant par femme, l’Hexagone trône au deuxième rang des pays européens les plus natalistes, derrière l’Irlande, championne toute catégorie avec 1,99 enfant par femme, mais nettement devant la moyenne communautaire de 1,50.

L’Insee a présenté hier les résultats de ses recensements 2004-2005, estimant la population française à 62,9 millions de personnes. L’institut a expliqué que, l’an passé, les naissances ont augmenté « au même rythme » qu’en 2004, avec 807 400 nouveau-nés. Soit presque autant que le niveau record de l’an 2000 : 808 200 naissances.

Optimisme Une natalité pas toujours simple à expliquer, mais qui semble contredire le pessimisme général qui régnerait dans le pays. « Faire des enfants peut laisser penser que l’on croit en l’avenir », a considéré hier Jean-Michel Charpin, directeur général de l’Insee. Pour le démographe Hervé Le Bras, c’est aussi la preuve que « la famille reste une valeur forte » pour nos concitoyens.

Pourtant, cette évolution positive ne résulte pas d’une hausse du nombre de Françaises en âge de procréer. Au contraire, le nombre des 20-40 ans, qui mettent au monde 96 % des enfants, continue de baisser (-0,4 % entre 2004 et 2005), selon l’Insee. Mais cette baisse est compensée par le fait que ces femmes ont en moyenne plus d’enfants qu’au cours des années précédentes.

Mères âgées En 2005, les Françaises procréent aussi de plus en plus tard. Confirmant une tendance globale des pays développés, l’âge moyen des mères en France continue sa progression : il est de 29,7 ans en 2005 contre 28,9 ans il y a dix ans. Un phénomène expliqué par l’allongement de la durée des études et une vie en couple plus tardive. En 2005, « 50 % des enfants naissent d’une mère âgée de 30 ans et plus, contre 43 % en 1995 », rappelle l’institut.

Hors mariage Enfin, autre symbole de l’évolution sociale, le nombre de naissances en dehors du mariage ne cesse de grimper. L’an dernier, 48,3 % des enfants sont nés de parents non mariés, contre 43,6 % en 2000 et 38,6 % en 1995. Et pour le premier enfant, cette proportion atteint 59 %.

www.notremariage.net - Liste de mariage, déco et objets

14:12 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Actualité mariage, Bébé et maman | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Mariage | | |  Facebook

Commentaires

Super: le mariage est furieusement à la mode et revient en force. D'ailleurs les françaises sont championnes d'Europe de la fécondité. Pourquoi? est-ce parceque les femmes ont trouvé un équilibre entre leur carrière, leur maternité, leur vie de couple? Pour tout acheter pour bébé, visitez Primashop: c'est génial, on trouve tout!

Écrit par : Louise de Carinthie | samedi, 18 février 2006

Les commentaires sont fermés.