Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Lingerie mariage : la guépière | Page d'accueil | Cinq styles de couples »

mardi, 30 août 2005

Le henné pour un mariage

medium_tatouage_henne_mariage.jpgEssentiel pour les mariages religieux, le henné est connu pour ses vertus médicinales, et pour embellir les pieds et les mains.

Une technicienne du henné, esthéticienne et directrice d'un salon de beauté fait le point sur les techniques.

Le henné (ou mehndi), de son nom scientifique, Lawsonia Intermis, est un arbrisseau de la famille des lythracées. Les feuilles de la plante sont séchées, écrasées jusqu’à obtenir une poudre sèche qui est alors mélangée à de l’eau chaude ou à d’autres substances. Les Hébreux ont été les premiers à avoir utilisé le mehndi comme produit de beauté. Les Égyptiens s’en servaient également.

Aujourd’hui, les feuilles macérées en pâte sont utilisées en application locale pour teindre les cheveux car elles sont antipelliculaires et cicatrisantes. On peut aussi en faire usage pour remédier aux inflammations.

Lors des cérémonies religieuses pour les mariages indiens, musulmans, ou les fiançailles, le henné occupe une place importante. « Cela symbolise la joie, la réunification de la famille et assure bonheur et prospérité dans le mariage. C’est une tradition indienne qui est sacrée ».

Selon elle, il existe deux types de motifs : les plus communs – l’arabique – avec de gros dessins et le moghlai – avec un design plus travaillé et raffiné. Chez les musulmans, on trouve des entrelacs et figures géométriques, des motifs figuratifs, souvent inspirés de la nature (oiseaux, mangues, feuilles et fleurs…) chez les Hindous, alors que les Tamouls recourent à des dessins circulaires dans la paume de la main, ou des aplats colorés enveloppant du bout des doigts et le pourtour des pieds.

L’application du henné se fait sur une peau sèche et bien nettoyée. Les motifs seront tracés en fonction des modèles déjà définis. En appuyant sur l’extrémité du cône à henné, on fait sortir la pâte en fin ruban pour dessiner les motifs. « Cela peut prendre cinq à dix minutes, en fonction de la complexité du dessin. Ensuite, cela sèche pendant dix minutes. On peut aussi faire foncer le henné en appliquant de l’huile essentielle de mehndi. On peut apporter une touche raffinée en ajoutant des paillettes colorées selon la couleur des vêtements de la fiancée ou de la mariée ».

Le prix : L’application du henné coûte entre 50 et 100 € avec les paillettes. Les motifs s’estompent en quinze jours.

 

medium_henne_mariage.jpgQuelques conseils de bon sens:

- Si le tatouage au henné possède l'avantage de ne pas durer dans le temps, il n'en reste pas moins indélébile durant 3 semaines au moins! Songez-y avant de vous tatouer! 

- Ne vous tatouez pas le visage et surtout pas les yeux! Inutile donc de vous dessiner un trait d'eye-liner semi-permanent: vos yeux vous le feraient payer lourdement si de la pâte ou la poudre qui en résulte après séchage, devait entre en contact avec vos chères pupilles. De plus, un trait d'eye-liner orange ne serait franchement pas terrible, non? 

- Ne voyez pas les choses en grand. Un petit motif sur la cheville, sur le poignet ou au creux des reins, une arabesque autour du piercing de votre nombril, cela est raisonnable. Un immense motif qui couvre votre dos, vos bras ou vos jambes, ce serait de fort mauvais goût, horrible qui plus est! Commencez par réaliser de petits dessins discrets. Quand vous aurez acquis un peu plus d'expérience, vous pourrez vous lancer dans des réalisations un peu plus fantasques, tout en restant sobre: un faux collier ou un faux bracelet pour l'été, par exemple. 

Enfin, pour assombrir un peu ce tableau idyllique, permettez-moi de vous rappeler qu'il est toujours possible de développer une allergie au tatouage au henné. Voici un petit "copié-collé" issu d'un site traitant de l'allergie:

"... Les tatouages au henné : Prudence !

En cette période de vacances estivales, vous serez peut-être tentés par un tatouage au henné. En effet, de plus en plus "d'artistes" vous ventent, le long des plages, les joies du tatouage temporaire au henné "sans risque pour votre peau". Prudence !
Face à cette mode, le journal de l'ordre des médecins allemands a alerté les médecins sur les risques de ces tatouages qui peuvent contenir des produits à l'origine d'allergies difficiles à soigner. Les auteurs de cette étude mettent surtout l'accent sur la difficulté de trouver les causes des allergies et des sensibilisations lorsqu'elles se déclenchent après les vacances.
Le "henné naturel" est en effet souvent enrichi d'une quantité non négligeable de PPD, destiné à mieux fixer la couleur sur la peau. Si le tatouage disparaît généralement sans problème, un nombre croissant de touristes développent, après quelques semaines, des allergies et des dermatoses. Des traitements existent pour soigner ces affections, mais ces tatouages peuvent être à l'origine d'une hyper sensibilisation au PPD, utilisé dans de nombreuses professions comme la coiffure, les métiers du cuir ou du caoutchouc et plusieurs autres activités industrielles..."

 

Donc, pour plus de sécurité... préparez vous-même votre henné et effectuez un petit test avant de vous lancer dans le "gros oeuvre"!

> Partagez vos idées de maquillage mariage avec les autres membres du forum mariage

> Visitez les sites maquillage et beauté mariage
 

10:55 Écrit par Arnaud, Le blog mariage dans Beauté mariage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Mariage | | |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

Intéressant article. Cependant, en tant que professionnel du henné, je tiens à précisier que le henné d'une mariée prend entre 3 et 4 heures de travail parfois même plus s'il s'agit de motifs trés fins et denses. Ensuite, le henné séche en 10 minutes mais il doit rester en contact avec la peau le plus longtemps possible, en général la future mariée le garde toute la nuit enroulée dans du sopalin et des bandes, ainsi elle est sur d'avoir une couleur foncée.
Pour plus d'informations, vous pouvez visiter mon site internet
http://arcagraphie.free.fr/sitehenna

Écrit par : arca | lundi, 16 juillet 2007

Les commentaires sont fermés.